Achat d’un véhicule : doit-on obligatoirement assurer son véhicule ?

Quand on est propriétaire d’un véhicule, la souscription d’une assurance auto est obligatoire. Après cette étape, l’acquisition d’un contrat d’assurance est essentielle, pour que le conducteur puisse rouler en toute quiétude sans être arrêté par la police et afin d’éviter certaines sanctions.

L’importance d’assurer un nouveau véhicule

D’abord, il faut connaître que la loi a imposé la souscription d’une assurance auto, même si vous venez juste d’acheter une voiture. Le but est de fournir une protection minimale mais nécessaire à toute personne qui subit un dommage causé par votre voiture. Assurer un véhicule permet de protéger toutes les personnes impliquées dans un sinistre, qu’il s’agisse des dommages corporels ou des dégâts matériels. En souscrivant une assurance auto, l’aide à domicile, un déficit fonctionnel, un préjudice esthétique et les pertes de revenus seront pris en charge. Avoir une assurance auto est indispensable car elle protège également le conducteur. Si le conducteur n’est pas indemnisé de ses dommages corporels ni des dégâts matériels à l’auto, sera acquitté de régler les charges liés aux préjudices aux tiers.

Les démarches à suivre pour assurer un nouveau véhicule

Pour faire assurer un véhicule que vous venez d’acquérir, vous devrez vous préparer deux semaines à l’avance afin d’être certain de faire un bon choix. Tout d’abord, vous devriez comparer les nombreuses offres de devis d’assurance automobile afin de choisir le contrat qui vous convient. Après avoir sélectionné une formule d’assurance, contactez l’assureur. Il pourra vous proposer un rendez-vous, vous confirmera le tarif et l’offre que vous a présentée le comparateur. Il vous précisera également les documents à fournir. Il vous demandera certaines informations pour déterminer le niveau de risques ainsi que le montant final de prime d’assurance. Le rendez-vous chez votre assureur pourra avoir lieu le jour-même ou la veille, de la sortie du véhicule dans le garage. Puisqu’il faut certains jours avant la remise de l’attestation d’assurance officielle, votre assureur vous donnera une attestation provisoire, qui est valable à partir du jour de l’acquisition du véhicule.

Les risques encourus pour le non-souscription d’une assurance auto

Conduire un véhicule non assuré est un délit qui peut entraîner le retrait du permis de conduire, une contravention de cinquième classe ou l’emprisonnement. De ce fait, il est très important d’assurer un véhicule afin d’éviter des risques tels que l’immobilisation ou la mise en fourrière de l’automobile. De plus, une personne assurée, mais qui est dans l’incapacité de fournir l’attestation d’assurance, en cas d’un contrôle routier, peut s’exposer à une contravention de deuxième classe. À côté des cotisations d’assurance auto, le montant du remboursement des dégâts peuvent atteindre une centaine de milliers d’euros. 

Pourquoi le contrôle technique est obligatoire pour la vente d’un véhicule ?
Doit-on remettre la carte grise du véhicule à l’acheteur ?