Acheter un véhicule neuf : bien négocier la reprise de votre ancien véhicule !

Au moment de la mise en vente d’une voiture, de nombreux particuliers préfèrent se tourner vers une reprise de leur bien. Moins contraignant et plus rapide par rapport à la cession directe, la reprise d’un véhicule neuf présente de nombreux avantages. Le tarif avancé par les repreneurs spécialisés est souvent en dessous des prix classiques. Cependant, il est possible de trouver un accord sur certains critères.

Tenir compte de l’estimation du véhicule pour bien négocier

Il s’avère important d’avoir une estimation précise de la valeur réelle de la voiture. Cela demeure essentiel en matière d’arrangement dans le cadre de reprise d’un tel équipement. Dans cette optique, deux différentes sortes de cotes existent, vous permettant d’estimer avec précision le coût d’une voiture neuve ou de seconde main. Tout d’abord, vous devez prendre en considération la cote argus. Le calcul s’effectuera en effet en fonction du nombre de kilométrages, de la gamme du bien et de la motorisation de la voiture. Vous êtes également amené à considérer la cote du marché. Cette fois-ci, vous devez vous axer sur les tarifs de cession pratiqués réellement. Le plus souvent, la cote du marché parait plus faible que la cote argus. Lors de la négociation de la reprise d’un ancien véhicule, n’oubliez pas de faire le point sur ces prix avec le professionnel.

Un véhicule étincelant pour une bonne reprise

L’aspect design et esthétique de la voiture marque un point essentiel et déterminant lors de la reprise d’un tel bien. La première impression faite sur la voiture est importante. Sachez qu’un véhicule propre et étincelant fait parfois un effet exceptionnel. La reprise d’un ancien véhicule chez un professionnel vous assure une prise en charge des formalités administratives et des transactions simples et sécurisées. La plupart du temps, une opération de rachat de voiture est liée à une obligation d’acquisition d’une nouvelle voiture.

La reprise sèche et la reprise avec rachat

Selon le professionnel et les concessionnaires du domaine de l’automobile, deux sortes de reprises sont pratiquées généralement sur le marché auto. Vous avez tout d’abord la reprise avec possibilité de rachat. Cette formule implique la reprise d’un ancien véhicule avec l’achat d’un autre selon la gamme disponible et proposée par le professionnel. Votre option n’est pas en effet large, mais ce qui importe, c’est vous obtiendrez une diminution de prix sur l’acquisition de votre nouvelle voiture. La reprise sèche ne demande aucune obligation ni une contrainte d’acquérir une voiture neuve après la reprise. L’acquisition d’un véhicule avec une reprise de l’ancien bien avec reprise ne vous présente aucune perte de temps entre la cession et l’acquisition d’un équipement neuf. 

Achat d’un véhicule : doit-on obligatoirement assurer son véhicule ?
Pourquoi le contrôle technique est obligatoire pour la vente d’un véhicule ?