Acheter un véhicule : quels sont les frais à ajouter au prix négocié ?

Lors de l’achat d’un véhicule neuf chez un concessionnaire, il n’est pas toujours agréable d’être surpris par les prix de vente et les frais divers. Bien que de nombreux modèles restent de bon marché, les prix sont toujours ajoutés par des sommes obligatoires. Appelé « frais supplémentaires », aucun acheteur ne peut s’en échapper, mais il faut connaître à l’avance de quoi il s’agit.

Connaître les démarches d’achat d’un véhicule neuf chez le concessionnaire

Les acheteurs sont toujours d’une humeur impatiente lorsque vient le jour de l’acquisition. Or, avant de signer la vente, il faut connaître tous les détails du contrat. Comme les clauses, les options à savoir et les informations importantes que chaque acquéreur doit retenir. Il est même conseillé de s’informer sur les prix, le modèle et la marque avant d’entrer dans la phase de négociation.

Il ne faut jamais se précipiter lors de l’occasion, puisqu’il est très important de faire baisser le prix jusqu’à quelques milliers d’euros si possibles. Toutefois, demandez à votre vendeur sur les détails des frais supplémentaires hors prix d’achat. Généralement, vous devez vous préparer pour des sommes et des dépenses en plus du prix d’achat réel.

S’informer des frais supplémentaires obligatoires

Un véhicule ne peut pas être livré seulement par sa carrosserie. Des paperasses doivent être jointes pour valider son autorisation sur la voie routière. Le contrat doit être au complet en bonne et due forme. Pour cela, en plus du prix d’achat, prenez en compte les coûts de la carte grise, de la plaque minéralogique, de la mise en route et de la mise à disposition.

Certains concessionnaires vous informent au préalable sur les frais supplémentaires, mais d’autres les ajoutent directement sur votre facture après négociation. Pour simplifier votre programme, demandez-leur les conditions et les coûts à ajouter pour éviter les surprises de billets en trop.

Négocier sans être escroqué

Il est toujours mieux de connaître le prix de chaque élément obligatoire lors de votre achat. Certains vendeurs abusent des frais supplémentaires pour ajouter des sommes inexpliquées. Pour ce faire, informez-vous des prix appliqués sur le marché, concernant la carte grise, la plaque d’immatriculation, les ampoules, le liquide lave-glace et le stock essence.

Concernant l’assurance, optez pour des vendeurs ayant des établissements en partenariats. Cela vous  allège au mieux les frais à payer, surtout que vous avez une forte chance d’avoir un frais d’assurance réduit. Ainsi, lors de votre achat de véhicule neuf, restez vigilant et informez-vous avant de se lancer dans votre projet.

Achat d’un véhicule : doit-on obligatoirement assurer son véhicule ?
Pourquoi le contrôle technique est obligatoire pour la vente d’un véhicule ?